Le tisserand

Avant la révolution française, le tisserand travaillait le plus souvent chez lui sur des métiers à tisser de provenance anglaise. Après la seconde guerre mondiale, la modernisation du matériel, débitant des milliers de mètres et l'apparition des fils constitués de fibre artificielle furent la source du déclin du métier d'artisan tisserand.

Dans les années 1965, une recrudescence du métier d'artisan tisserand se fit sentir à nouveau. N'hésitant pas à abandonner les facilité s de la vie citadine et son confort, des familles entières se sont retirées dans les campagnes, allant jusqu'à élever des moutons afin d'avoir à disposition la matière première qu'est la laine. Comme les autres vrais métiers artisanaux, où le temps est secondaire, l'appât du gain n'est pas aujourd'hui le but recherché, mais une certaine philosophie de la vie et certainement la paix de l'âme et de l'esprit.

home